Choisir la technologie TETRA en 2017…?

Retour au blog

Le 03/10/2017, à 14:30 - 2017

Philippe GUEULLE est le Rédacteur en Chef de l’e-Revue Radio Pro Connection et a rencontré Pierre LETTA, Directeur du Marketing et de la Communication chez Sysoco. Il en a profité pour connaitre sa position et celle de l’entreprise Sysoco concernant la technologie TETRA.

Radio Pro Connection (RPC): j’observe dans diverses publications que la technologie TETRA est présentée comme une technologie ayant des performances limitées, technologie qui sera prochainement remplacée par le LTE. Partagez-vous cette analyse?

Pierre LETTA – Directeur du Marketing de Sysoco

Pierre Letta (PLA), Sysoco: nous assistons à de multiples annonces à caractère marketing surtout en provenance d’industriels n’ayant pas d’offres TETRA. En 2017, de nombreuses organisations en France et dans le monde démontrent leur intérêt en faveur de cette technologie pour leur nouveau système de radiocommunication.

Le LTE est une technologie prometteuse qui sera prochainement disponible et qui séduit certains utilisateurs intéressés par le Broadband. En France,  l’ARCEP confirme son souhait de consacrer 40 MHz centraux de la bande 2,6 GHz (soit la sous-bande 2575-2615 MHz) pour l’établissement de réseaux PMR répondant aux besoins mobiles professionnels à très haut-débit.

Ces fréquences, normalement disponibles fin 2017,  permettront le déploiement de réseaux avec une couverture cependant limitée.

Au travers de plusieurs opérations, la société Sysoco est fortement engagée sur cette PMR « Broadband ». Les besoins des utilisateurs sont multiples. Des technologies adaptées sont ou seront désormais disponibles pour tout type de réseau. Réseau de type mission critical ou de type commercial network. Ceci élargira indéniablement  le marché accessible par les divers acteurs.

RPC: avez-vous des données récentes sur le marché TETRA?

PLA: en France, près de 200 Réseaux TETRA de tailles diverses ont été installés. Cette technologie TETRA est créditée de quelques 2 400 réseaux en Europe. A titre d’exemple, des organisations diverses et variées telles que le SAMU de Madrid, le Métro de Londres, la Police de Varsovie et, en France, la RATP, Aéroports de Paris (ADP), la Communauté Urbaine de Bordeaux, la Ville de Dunkerque, la Société des Autoroutes Paris-Rhin-Rhône (SAPRR) ont adopté TETRA. Chaque mois, de nouvelles organisations adoptent ce standard et ceci sur les cinq continents. En France, Sysoco est un acteur significatif de ce marché avec des clients importants comme le SYTRAL à Lyon, Eurodisney, SEMITAN à Nantes ou Toulon Provence Méditerranée (TPM)… En 2017, des organisations importantes en France ont récemment choisi cette technologie et de nouveaux projets sont annoncés pour 2018.

RPC: de nombreux clients réclament de plus en plus des solutions permettant le haut-débit. N’est-ce pas contradictoire avec l’offre TETRA?

PLA: le haut-débit est intéressant notamment pour le transport de la vidéo. Il est cependant utile de noter que seuls 30 % des exploitants de réseaux PMR ont clairement exprimé ce type de besoins. Les futurs réseaux Broadband offriront ce type de capacité avec des réseaux LTE dédiés ou opérés proposés par des MVNO.

RPC: les capacités de TETRA ne sont-elles pas limitées?

PLA: TETRA propose des capacités intéressantes qui répondent aux besoins d’organisations ayant des exigences pour le transport de la voix et de données « bas-débit ». Un Réseau comme le Sytral à Lyon est un bel exemple d’intégration avec une infrastructure exploitant 93 Canaux Tetra sur 33 Sites. L’infrastructure associée à plusieurs SAEIV permet d’écouler par jour plus de 2 000 appels Individuels, 1 800 appels de Groupe avec un  trafic « données » considérable de plus de 3 500 000 SDS/jour. Un parc de 1 200 terminaux BUS / Tram SYTRAL complété par 500 Portatifs et  1 000 Bornes d’Information Voyageurs constituent la flotte de terminaux. Les  Services de Localisation indoor dans le métro s’articulent autour de 400 Balises indoor couplées à une flotte de portatifs METRO.

RPC: les capacités de TETRA sont ainsi adaptées à de forts trafics notamment pour le transport de la voix. Qu’en est-il des applications?

PLA: TETRA supporte de nombreuses applications telles que la localisation GPS, la gestion de la Protection de Travailleurs Isolés, la localisation indoor, les services de type SCADA, etc. Pour revenir sur la capacité voix, un réseau comme celui utilisé par Eurodisney, comprend plus de 150 Groupes qui établissent plus de 12 000 communications par jour avec la gestion d’applications telles que la gestion de missions. Les temps d’établissement de ces communications sont inférieurs à 300 ms …De nombreuses organisations ont déployées des réseaux avec des services PHONIE dans une phase de construction initiale de leur solution. Ces organisations mettent maintenant en œuvre des applications utilisant des données. La capacité de transport de données de TETRA offre encore de belles perspectives.

RPC: jusqu’à ces dernières années, TETRA semblait principalement destiné à des réseaux de grande taille nécessitant des investissements importants. Les offres auraient-elles évolué? 

PLA: ceci est une idée reçue qui doit être corrigée. En effet, depuis quelques années, cette technologie TETRA est devenue accessible à des organisations de petite taille. Par exemple, certaines collectivités publiques ou certaines industries choisissent cette technologie pour des réseaux de moins de 20 terminaux.

RPC: pour les utilisateurs, la qualité des communications est un élément fondamental. Qu’en est-il pour les réseaux TETRA?

PLA: la qualité audio pour les utilisateurs dépend de très nombreux facteurs liés notamment à l’Ingénierie du Réseau. Pour ce qui concerne les terminaux TETRA, il faut souligner l’utilisation aujourd’hui d’une génération de VOCODEUR offrant des communications d’excellente qualité. La puissance RF des terminaux est un autre élément important. Ainsi les nouvelles générations de terminaux TETRA sont des équipements de Classe 3 offrant des puissances uplink de 2.7 W. Des accessoires audio spécifiques ou de nouvelles innovations technologiques sur l’environnement audio comme par exemple le « Unique water-porting » améliorent encore plus la qualité BF pour des terminaux utilisés en situation de fortes pluies.

RPC: on entend parler de réseaux TETRA multi-organisations. De quoi s’agit-il?

PLA: un  système TETRA comme le SMART Connect de Sysoco est basé autour d’un réseau IP à intelligence répartie et dispose d’un applicatif original de MULTI-ORGANISATIONS. Une infrastructure radio physique unique et mutualisée sera ainsi déployée avec des coûts d’investissements et de maintenance partagés par diverses entités utilisatrices.

Chaque organisation ainsi que les services rattachés pourront gérer sa propre flotte de terminaux de manière totalement autonome et exploiter ses propres Dispatchers. Chaque entité pourra également de façon totalement indépendante créer ses groupes de travail, ses profils d’utilisateurs, organiser ses postes prioritaires, ses systèmes d’enregistrement ou de réécoute et autoriser ses accès téléphoniques.

Des groupes dits «transversaux» pourront aussi être créés afin de faire face à des situations particulières ou nécessitant une interconnexion entre divers services pendant des périodes de crises ou simplement liées à des manifestations importantes.

Ce mode de fonctionnement est très vertueux, par exemple dans un réseau utilisé par une Communauté de Communes avec un partage par les diverses polices municipales, les réseaux de transports urbains, les services liés à la gestion de la propreté et autres services utiliseront la même infrastructure.

RPC: fin 2017, certains industriels mettent sur le marché des terminaux multi-technologies… A quel type de besoins répondent ces nouveaux terminaux?

PLA: l’ETSI  travaille sur la prochaine évolution de TETRA. Parmi les diverses solutions retenues, TETRA pourrait être interfacée à une technologie à large bande comme le LTE. Quels que soient les aspects techniques convenus, le résultat devra s’intégrer aux solutions TETRA existantes pour permettre l’intégration des services de voix et de données actuels avec les futurs services à large bande.

Il faudra également tenir compte de la possibilité qu’un seul terminal fournisse des services de données vocales TETRA  et à large bande LTE. Dans cette optique, des industriels réputés proposent sur le marché des terminaux multistandards.

Pour certains clients, par exemple, ceux ayant besoin de données en haut-débit, ces technologies peuvent être utilisées pour compléter leurs services de phonie et de données existants.

La  majorité des communications « voix » va probablement continuer de se faire sur TETRA en raison de sa sécurité sans égale, de sa robustesse, de sa couverture et de la flexibilité de ses services de phonie et de données. Toutefois, dans tous les cas où une communication en phonie ou une transmission de données n’est pas sensible et où une couverture complémentaire est assurée par d’autres technologies, les services peuvent être pris en charge par ces systèmes.

La nature du réseau mise en œuvre sera gérée d’une manière transparente par les terminaux selon le type d’information à transmettre (son importance et le niveau de sécurité requis) et, dans le cas des données, par la taille du fichier.

RPC: comment rendre accessibles de manière simple les nouveaux services offerts par TETRA?

PLA: la couverture radioélectrique et la qualité audio sont les qualités fondamentales d’un réseau de radiocommunication. Les technologies numériques et notamment TETRA ont apporté de nouveaux services, PTI, GPS, Messagerie, Données, SCADA. L’exploitation de ces services impose des éléments de réseau adaptés à la gestion de ces données. Le « dispatcher radio » est une composante importante et essentielle d’un réseau TETRA. Ce système permet à un ou plusieurs opérateur(s) de gérer les communications avec les équipes en mission sur le terrain en utilisant au mieux les possibilités offertes par l’infrastructure et le type de terminaux utilisés.

RPC: quelle est votre position sur les solutions Push to Talk s’appuyant sur des réseaux d’opérateurs. Constituent-elles une opportunité ou une menace?

PLA: les solutions de type POC (Push-To-Talk Over Cellular) permettent de reproduire les fonctions d’un réseau de radiocommunication professionnel à partir d’une flotte de terminaux smartphone et en utilisant les réseaux des opérateurs.

Comme pour un réseau de radiocommunication, le POC permet en outre d’effectuer des appels de groupe par Push-To-Talk.  En comparaison avec un réseau de radiocommunication, la technologie POC apporte certains avantages comme l’absence d’investissement dans une infrastructure de radiocommunication avec des coûts de communication réduits. Une couverture étendue est offerte dès lors que les membres du groupe de parole ont accès à un réseau 2G/3G/4G.

En revanche, l’utilisation de la technologie POC pour des communications à caractère critique n’est pas recommandée. En effet, la disponibilité et la qualité de service ne peuvent pas être garanties par les opérateurs.

Le développement et le succès de la technologie POC repose sur plusieurs facteurs principaux : le développement important du nombre de smartphones en circulation; l’arrivée de nouveaux terminaux; la couverture et la performance des réseaux mobiles; la puissance et les fonctionnalités des terminaux. De plus la possibilité de développer des applications « métier » sur ces terminaux  permet de répondre à de nouveaux besoins.

Nous assisterons à un transfert de certains utilisateurs PMR vers ces nouvelles technologies, mais également à un élargissement du marché avec de nouveaux arrivants. Nous sommes convaincus que le bilan global sera positif.

RPC: pouvez-vous nous dire deux mots du démonstrateur LTE-PMR auquel Sysoco participe?

PLA: dans le cadre du Programme d’investissements d’Avenir (PIA), l’Etat a décidé de soutenir le développement d’un ambitieux projet de démonstrateur de radiocommunications sécurisées,  labellisé par le comité de filière des industries de sécurité (CoFIS) et construit autour de plusieurs projets technologiques dont FED4PMR.

Ce projet FED4PMR, auquel SYSOCO participe, est coordonné par Thales. Il rassemble également plusieurs autres Entreprises ou organisations.

Les travaux comprennent une phase de développement technologique portant sur  les équipements d’infrastructures, les applications et les terminaux. Plusieurs phases d’expérimentation ont été décidées. Elles seront destinées à affiner les développements et à démontrer le potentiel des technologies sur différents contextes d’utilisation.

Le projet vise à définir les contours d’une solution de type « PMR » haut-débit, intégrant au sein d’une même infrastructure plusieurs types de réseaux support (réseau dédié, réseau S-MVNO, réseau tactique déployable) et sur laquelle seront déployés des services multimédia à usage critique.

Cet ambitieux projet a conduit Sysoco à renforcer notablement les équipes de sa structure R&D afin de faire face à des engagements importants. L’entreprise saura exploiter les nombreuses retombées de ce programme FED4PMR sur le contenu de son offre et notamment sur sa solution de dispatching Multimédia MultiCALL destinée à de nombreux autres gestionnaires de réseaux PMR. En parallèle, un programme de développement dénommé TCall permettra l’élaboration d’applications sur les terminaux.

RPC: en conclusion, comment voyez-vous l’avenir de la PMR et ses diverses composantes technologiques?

PLA: au-delà de la technologie, nous pensons qu’il est primordial de raisonner en fonction des besoins spécifiques d’une organisation, de ses usages afin de l’orienter vers la bonne solution.

Aussi en termes de marché, nous pensons que le meilleur est devant nous. L’offre actuelle TETRA, DMR et dPMR couvre seulement une partie du marché. Nous pensons que les nouvelles technologies LTE et POC élargiront ce marché respectivement vers des solutions « Mission Critical » à haut-débit et vers des solutions destinées à des utilisateurs ayant un usage plus « commercial » et pour certains  sur des zones étendues.

Sysoco intervient sur toutes ces offres et cet élargissement technologique est par ailleurs accompagné par un catalogue d’applications de plus en plus riche. Ce dernier point va constituer un facteur d’évolution déterminant grâce à des développements de plus en plus nombreux et complexes.

Fidèle à son slogan, la vocation de Sysoco sera toujours de garantir vos communications en situation d’exploitation ou d’urgence.

 

Partagez ce contenu