Protection du Travailleur Isolé

Sysoco vous présente ses produits et solutions PTI et DATI pour la protection du travailleur isolé. Ces solutions permettent l’alarme manuelle et l’alarme automatique en cas de perte de verticalité ou d’absence de mouvements. Ces solutions assurent le contrôle permanent de la liaison radio, qui constitue un facteur déterminant de sécurité positive du dispositif.

 
La solution EasyProtect PTi8 de Sysoco pour la Protection du Travailleur Isolé (PTI et DATI) associent l’usage d’un réseau de radiocommunication phonie offrant en complément des services manuels ou automatiques pour la Protection des Travailleurs Isolés.

 

Préambule

Le travailleur isolé n’est pas un phénomène nouveau. Les nouvelles technologies contraignent souvent les postes de travail à se transformer. Tout salarié ou toute équipe de salariés dont le poste est isolé doit faire l’objet d’une surveillance, de jour comme de nuit.

 

Etre en règle avec le code du travail

La protection du travailleur isolé dite P.T.I. (DATI) est destinée à protéger le personnel devant intervenir dans des endroits isolés. La législation du travail et les caisses d’assurances maladies recommandent que ce type de personnel ne soit jamais laissé sans surveillance et surtout s’assurent de l’efficacité des différents systèmes utilisés. Pour sécuriser vos salariés, il est essentiel de détenir un dispositif indépendant du lieu et permettant une totale mobilité. C’est pourquoi la solution EasyPROTECT PTi8 de SYSOCO bénéficie de ces exigences par intégration du système de SÉCURITÉ POSITIVE. Ce système vient tester la liaison entre la station fixe et le portatif. Autrement dit, la liaison est assurée de façon constante.
 

Support radio ou support GSM

Les solutions PTI – DATI du marché peuvent fonctionner sur ces deux types de supports. Le GSM est une solution simple, mais fonctionnant sur un support dont la couverture devra être vérifiée sur le site concerné. En outre, il sera nécessaire d’être attentif au possible encombrement des réseaux rendant quelque fois aléatoire la transmission de l’alerte. La solution utilisant le support radio revêt un caractère « sécuritaire » plus important .  La couverture radioélectrique du site est connue, la liaison radio avec les terminaux est surveillée, une alarme est transmise en cas de rupture de cette liaison (sécurité positive). De plus, cette solution radio permet des liaisons phonie avec les opérateurs sous protection et autorise une « levée de doute » en situation de fausse alerte.
 

Le fonctionnement

Worker is using radio and crane site. Construction concept.

EasyPROTECT PTi8 se compose de trois éléments: un émetteur-récepteur, de type KENWOOD par exemple, d’un boîtier PTI 8 doté d’une carte intelligente gérant le mode PTI, et de postes portatifs P.T.I. KENWOOD.

Ce système permet de gérer 8 personnes et est évolutif en terme de capacité.  Le dispositif fonctionne par appel séquentiel et sélectif. L’unité centrale envoie, à intervalles réguliers, un code. A réception de ce code, le portatif du travailleur isolé répond à son tour un code qui sera identifié par l’unité centrale. La liaison entre le portatif et le reste du système est alors constamment testée, prévenant d’éventuel dysfonctionnement ou de perte de liaison.

En cas de non-réponse du poste, l’appel est réitéré 4 fois puis l’alarme se lance. Il y a trois possibilités de déclenchement d’alarme: l’alarme volontaire, la perte de liaison et la perte de verticalité ou absence de mouvement.

L’alarme est reçue par un poste central. Cette alarme pourra être renvoyée vers un poste téléphonique du réseau national et international ou vers un terminal GSM via un message SMS.

Ce procédé n’exclut pas les liaisons radio normales, chaque élément du système garde sa fonctionnalité d’émetteur-récepteur et autorise des communications dites de services entre les divers postes du réseau.
 

3 types d’alarmes pour EasyPROTECT PTi8:

  • Une alarme volontaire : L’utilisateur déclenche lui-même l’alarme en appuyant sur un bouton du portatif.
  • La perte de liaison (sécurité positive) : C’est la sécurité positive. L’émetteur-récepteur envoie à intervalles réguliers, une interrogation au portatif. La liaison entre les deux est donc testée régulièrement suivant un intervalle prédéfini par votre cahier des charges (de 1 à 15 minutes). Lorsque le portatif ne répond pas (destruction, panne, agression: les agresseurs demandent bien souvent de couper le portatif), après 5 essais infructueux, l’alarme se déclenche
  • La perte de verticalité: L’utilisateur porte son portatif, verticalement, accroché à sa ceinture. Lorsque le portatif se retrouve en position horizontale, l’alarme se déclenche (malaise, accident…). La durée entre la mise en position horizontale du portatif et le déclenchement de l’alarme est bien évidemment programmable: de 1 à 256 secondes soit environ 4 minutes. Il est logique que ce temps varie suivant l’activité même du salarié à protéger (un manutentionnaire qui doit se baisser pour vérifier une machine par exemple).

 

Aide à la recherche après déclenchement de l’alarme

Avant le déclenchement de l’alarme, notre dispositif émet une pré-alarme dont l’utilisateur peut s’acquitter afin de ne pas déclencher l’alarme.

  • Écoute de l’environnement: le portatif bascule automatiquement en émission, vous permettant d’écouter l’environnement (gémissement en cas de malaise, par exemple).
  • Levée de doute: vous pouvez automatiquement communiquer avec l’utilisateur et vous assurer que l’alarme est «réelle».
  • Localisation sonore: le portatif émet un son strident à intervalles réguliers pour que vous puissiez localiser rapidement l’employé en danger.

 

 Description technique du système

Il se décompose en :

  • Une station de base KENWOOD KT 880 et un boîtier EasyPROTECT PTi8.
  • Un ou plusieurs portatifs radio PTI de type KENWOOD à définir selon vos besoins.
  • Un transmetteur téléphonique peut être intégré (en option). Il permet à l’unité centrale de composer directement des numéros préalablement choisis (8 numéros possibles). L’alerte est alors transmise de deux manières, vocalement ou numériquement (alarme sur le frontal d’une télésurveillance, par exemple). Il est indispensable si personne n’est sur le site ou si personne n’est aliéné au boîtier…
  • Un transmetteur GSM qui renverra l’alarme via un SMS, dans certaines configuration la position GPS du terminal radio pourra être retransmise.

 20160411_164301 Easyprotect

Avantages des solutions easyProtect de SYSOCO:

  • Maintien des services de Phonie

Même en fonction P.T.I., les émetteurs-récepteurs conservent leurs fonctionnalités d’émission et de réception. Autrement dit, l’opérateur peut parfaitement communiquer avec les utilisateurs qui eux-mêmes pourront dialoguer entre eux et également communiquer avec l’opérateur.

  • Levée de doute

En outre, en cas d’alerte, le portatif se met automatiquement en mode émission-réception et ce, sans manipulation de l’utilisateur ou de l’opérateur. De cette manière, il est aisé pour l’opérateur d’effectuer une levée de doute. Il lui est également possible d’écouter l’environnement avoisinant l’utilisateur du portatif afin d’évaluer la gravité de la situation. L’utilisateur parle lui aussi librement sans avoir à appuyer sur un bouton. Il est possible de donner des informations concernant son état notamment en cas de malaise ou de chute et ce même si le portatif, en cas de chute par exemple, s’est quelque peu éloigné. Cette fonction assure l’obtention d’informations précises sur l’environnement tant comme aide pour porter secours que pour l’analyse des risques.

  • Sécurité positive

La victime n’a pas à déclencher d’alarme à distance puisqu’elle se déclenche automatiquement en cas de perte de liaison, de perte de verticalité ou d’absence d’immobilisme. Ces alarmes sont totalement indépendantes tant de l’utilisateur que de l’opérateur. Il est bien entendu possible de déclencher une alarme volontaire. La localisation de la victime est facilitée car le portatif, après déclenchement d’une alarme, émet un signal sonore strident régulièrement et alternativement. En revanche, dans le cas où les superficies à couvrir excèdent une certaine taille, la localisation rapide de la victime ne peut être effectuée que par l’utilisation de bornes automatiques ou de badges passifs.

  • La possibilité de localisation

Dans l’article R 237-10 du code du Travail, le terme “rapidement” est relatif à l’arrivée des secours. Quel que soit le système de protection choisi, la rapidité avec laquelle les secours seront avertis ainsi que la rapidité de localisation des victimes pourra être mis en cause. C’est dans cet esprit que Sysoco préconise des solutions pour la localisation afin de faciliter la rapidité des secours.

  • Un système non contraignant pour l’utilisateur

Notre système libère le travail de l’employé. Le signal émis par le portatif, en réponse à l’interrogation de l’unité centrale, est automatique. L’employé n’a donc pas à s’acquitter de l’appel (sauf en cas de demande particulière). Le faible poids et la petite taille de l’équipement sont aussi des éléments qui sont à prendre en compte.

 

Plus d’informations sur nos offres et produits PTI

En savoir plus sur les solutions Sysoco pour la localisation Indoor par Balises Radio >

En savoir plus sur les solutions Sysoco pour la localisation Outdoor par GPS >

En savoir plus sur la solution Sysoco EasyProtect PTI8 >

 

Contactez-nous









 

Partagez ce contenu