LTE Pmr

La technologie 4G/LTE

En matière de télécommunications, l’utilisation du terme 4G correspond à la 4ème génération des standards pour la téléphonie mobile. La 4G marque une nouvelle ère : celle du très haut débit mobile.

On parle également de 4G ou de LTE ou encore de LTE-Advanced. La 4G est le successeur de la 2G et de la 3G. Elle permet le «très haut débit mobile», soit des transmissions de données à des débits théoriques supérieurs à 100 Mb/s, voire supérieurs à 1 Gb/s .

Pour déployer la 4G (LTE-Advanced) en France métropolitaine, les opérateurs peuvent utiliser plusieurs bandes de fréquences, 800 MHz, 1 800 MHz et 2 600 MHz.  Le LTE utilise des bandes de fréquences hertziennes d’une largeur pouvant varier de 1,4 MHz à 20 MHz dans une plage de fréquences théorique de 450 MHz à 3,8 GHz, permettant ainsi d’obtenir (pour une bande 20 MHz) un débit binaire théorique pouvant atteindre 300 Mbit/s en « liaison descendante » (downlink, vers le mobile)

 

Le LTE et les services PMR

Les différentes versions  LTE se succèdent. La plupart des équipements disponibles aujourd’hui sont en version 9, 10 ou 11. La version 12 est en cours de développement.  La version 13 sera la première à introduire les fonctions PMR de base, elle est attendue prochainement et sera probablement introduite dans les équipements à partir de 2016. Dans cette version 13, on pourra utiliser l’appellation de LTE – PMR ou de PMR – LTE. Pour ce qui est des applications professionnelles, les services les plus pertinents à venir dans les prochaines versions de la norme LTE sont le Push to talk (PTT), l’appel de groupe, la gestion de la priorité de communication, l’allocation dynamique des ressources, le Direct Mode Operation (DMO) ou LTE-Direct et la préemption de ressources en cas de crise. Ces services sont actuellement en cours de normalisation pour les release 12 (2014) et release 13 (2016) de la norme LTE et devraient arriver sur le marché en 2017.

 

La bande 700 Mhz aux enchères

L’ARCEP a annoncé en Juillet 2015 la mise aux enchères de fréquences 700 Mhz réservées jusqu’à maintenant à la télévision numérique terrestre. Au total, ce sont 2 bandes de 30 MHz (703 à 733 MHz et 758 à 788 MHz) qui seront à partager en 6 lots de 2×5 Mhz. Les opérateurs qui remporteront ces fréquences ne pourront néanmoins pas les utiliser tout de suite. Elles seront utilisables à partir d’Avril 2016 en région parisienne. Pour les autres régions, il faudra suivre un calendrier s’étalant jusqu’en 2019 et correspondant à la libération progressive des fréquences 700Mhz par le CSA.

 

Les OIV* (Opérateurs d’Intérêt Vitaux)

Les opérateurs et les réseaux régaliens et auront accès aux fréquences permettant le déploiement de réseaux LTE.  Les OIV pourront également exploiter des réseaux. Les OIV (Opérateurs d’Intérêt Vitaux) seraient habilités, à utiliser les fréquences attribuées au Ministère de l’Intérieur dans la bande des 700 MHz (PPDR)  pour des besoins professionnels en échange d’un droit d’usage prioritaire par les forces régaliennes.

* L’OIV est une organisation répondant à des critères définis par le code de la défense :

En savoir plus sur les OIV

Des offres de service PMR proposées par des MVNO 

Un MVNO est un opérateur de réseau mobile virtuel, également connu sous le sigle MVNO (de l’anglais Mobile Virtual Network Operator), qui est un opérateur de téléphonie mobile ou de services mobiles qui, ne possède pas de concession de spectre de fréquences ni d’infrastructure de réseau propres. Le MVNO contracte des accords avec les opérateurs mobiles possédant un réseau mobile  pour leur acheter un forfait d’utilisation et le revendre sous sa propre marque à ses clients.

 

Sysoco participera aux travaux de FED4PMR

Le projet FED4PMR ambitionne de créer un opérateur de réseau PMR (Professionnal Mobile Radio) full MVNO utilisant la technologie LTE(4G) 700MHz dédié aux usages des forces de sécurité qui agissent pour la protection du citoyen (gestion quotidienne de la sécurité et gestion de crise). L’interopérabilité, la résilience, la disponibilité du service étant parmi les qualités que doit avoir ce réseau. Ce réseau doit pouvoir s’enrichir sur ses zones blanches via des stations déployables de type antenne indépendante. Sysoco participera aux travaux de FED4PMR en prenant à sa charge des développements concernant le centre de contrôle.

 

Les segments de marché, les besoins phonie et donnée, l’évolution vers le haut débit

 

Marché : Sécurité Publique

Ce marché intègre les réseaux nationaux ou départementaux de Sécurité Publique comme les POMPIERS, les FORCES de POLICE ou de GENDARMERIE, les SAMU. Les données bas débit permettent l’interfaçage des moyens radios avec les systèmes de Gestion de l’Alerte. La localisation GPS est un élément déterminant pour la gestion des moyens déployés sur le terrain. Le haut débit serait nécessaire pour la gestion de situations d’urgence, de catastrophes : grâce à des caméras fixes et mobiles et des capteurs positionnés sur le lieu de l’urgence, le commandement de gestion de crise aurait une vision juste, précise, en temps réel et complète lui permettant de prendre les mesures opérationnelles adaptées. Pour les forces de police l’accès à des bases de données est un besoin important pour faciliter les opérations de ces forces.

Marché : Collectivités

Ce marché intègre les réseaux utilisés par les services des collectivités publiques comme les Polices Municipales, les services de la voirie, du nettoiement ou de la collecte des déchets. Les besoins de type données concernent les applicatifs de géolocalisation pour les agents des polices municipales ou pour la localisation des véhicules assurant la collecte de déchets. Des applicatifs « métiers » sont également interfacés sur les réseaux radio, cela est typiquement le cas pour des systèmes permettant la gestion des tournées de ramassage de déchets ou les systèmes SCADA pour la télégestion des réseaux d’eau potable ou d’assainissement. Une demande existe pour le Broadband pour l’accès à des bases de données, aux services de messagerie ou pour transmission d’images pour les services de PM.

Marché : Transports

Certains grands utilisateurs nationaux entre dans cette catégorie. En province de nombreux réseaux sont utilisés par les transports urbains au sein de collectivités, de communautés d’agglomération ou de syndicats intercommunaux. La transmission de données est largement utilisée pour les systèmes d’aide à l’exploitation ou pour les dispositifs d’information des voyageurs. Ce type de client figure parmi ceux dont la demande pour le Broadband est la plus importante. L’usage de ces données réside dans la transmission de vidéo temps réel entre un bus en mouvement et une salle de contrôle et notamment en situation de crise à l’intérieur du bus ou d’agression du conducteur.

Marché : Energie

Ce marché intègre les réseaux utilisés par les distributeurs d’énergie ou de Gaz tel que des régies départementales, ou des opérateurs nationaux comme EDF ou GDF .La transmission de données réside dans l’Acquisition de données techniques en provenance de capteurs ou pour des opérations de télécommandes à distance comme pour la surveillance de barrages. Sur les sites comme les centrales nucléaires, la transmission de données bas débit concerne la gestion des alarmes PTI en provenance d’opérateurs en mission est un besoin nécessaire à la sécurité de ces sites.

Marché : Services

Ce segment de marché regroupe plusieurs type d’utilisateurs comme par exemple les sociétés de gardiennage, les organisations intervenant sur le monde de l’évènementiel, le monde de l’hôtellerie ou des résidences de tourisme. Des PC de sécurité gèrent les communications avec des équipes distantes évoluant sur des sites. La radio transporte des données de systèmes techniques comme les GTC, ….En situation d’alarme la transmission de vidéo permettrait d’effectuer des levées de doute à distance avant de déclencher.

Marché : Infrastructures

La radio est utilisée pour la gestion technique et l‘exploitation des grandes infrastructures que sont les autoroutes, les stades, les grands centres commerciaux ou les immeubles de grande hauteur. La transmission des données pourra concerner la localisation automatique par GPS des patrouilleurs sur une autoroute et la possible retransmission Vidéo en situation d’accident depuis le terrain vers le PC de contrôle requiert le haut débit. Pour les aéroports de nombreux flux de données utilisent la radio comme la gestion des alarmes PTI, la localisation outdoor ou indoor, la transmission de status en provenance des terminaux en charge des avions, le transport des données relatifs aux divers systèmes de lecture (bagages, billets). Pour les sites aéroportuaires, le transfert d’informations y compris images et vidéos sur des écrans pour les passagers pourrait constituer un besoin haut-débit.

Marché : Industrie

L’application la plus importante réside dans la gestion de flottes de terminaux PTI avec dans certains cas les données de localisation Gps outdoor ou indoor par balises radio. Des besoins existent également pour la connexion à des bases de données ou à l’Intranet de l’entreprise pour récupérer des informations clés comme le plan de machines, modes opératoires, systèmes d’aide à la décision, formation sur des équipements spécifiques, plannings des interventions, mails …Des besoins existent pour le contrôle à distance d’équipements industriels, de robots et maintenance de systèmes industriels, y compris grâce à des images et vidéos envoyées automatiquement ou par du personnel sur place. Des experts techniques peuvent être consultés à distance pour comprendre et résoudre des pannes.

Marché : Santé Urgences

Les grands sites hospitaliers et les SAMU utilisent la radio pour de multiples usages. Au-delà des besoins traditionnels en matière de gestion des alarmes PTI, les besoins des sites hospitaliers en matière de données résident dans l’interfaçage de la radio avec des applicatifs informatiques pour la gestion des transports internes au site ou inter-sites pour les trajets ambulanciers.

 

Partagez ce contenu