NXDN™ et la technologie FDMA à bande étroite chez Sysoco

NXDN™

Le protocole NXDN™

 

NXDN™ est un protocole utilisant la technologie FDMA à bande étroite (6.25 / 12.5 kHz d’espacement canaux).

 

Ce protocole a été développé pour satisfaire le « réaménagement » du mandat FCC qui appelait à ce que toute utilisation Radiocommunications Mobiles Terrestres (LMR), dans les bandes VHF et UHF, puisse passer à une capacité de bande étroite au 1er Janvier 2005.

 

L’exigence de ce mandat était que toute technologie conforme avec celui-ci devait aussi avoir la capacité à fournir « voix & données » dans une bande passante 6,25 kHz ou « équivalente ».

 

Durant de nombreuses années, on a estimé que réaliser des communications dans une bande passante de 6,25 kHz (tout en maintenant une qualité acceptable) était un « vaste » défi technique, pour ne pas dire techniquement impossible. Cependant, la recherche sur les progrès technologiques en matière de codage de la voix (et d’autres éléments essentiels à la communication numérique sans fil) a montré qu’il était en effet possible de réaliser des communications dans cette bande étroite: la naissance de NXDN™ est alors devenue possible.

 

ICOM & JVCKENWOOD

 

ICOM et JVCKENWOOD ont commencé leur collaboration en 2003. Les premiers produits estampillés NXDN™ en matière de radio conventionnel apparurent en 2006. L’annonce du protocole NXDN™ a été faite au salon International Wireless Communications Expo (IWCE) en 2005, indiquant qu’il y avait des entreprises en mesure de respecter le délai initial du mandat à bande étroite.

 

Des demandes subséquentes pour retarder la date limite eurent pour conséquence de repousser celle-ci à 2013, mais le protocole était prêt et sa sortie s’en est suivie. En 2012 le standard NXDN™ devient un standard ouvert.  En 2015, plus de 1,2 million de terminaux NEXEDGE au standard NXDN™ont été vendus dans le monde.

 

Partagez ce contenu