Mesures

SYSOCO s’équipe d’un système permettant la mesure de champs électromagnétiques

Afin d’être respectueux des normes environnementales relatives à l’exposition aux champs magnétiques et de manière à compléter son offre de services, SYSOCO investit dans un système performant pour la mesure des champs électromagnétiques.

Le grand public s’intéresse beaucoup aux effets des champs électromagnétiques, surtout en liaison avec le déploiement des réseaux de radiocommunication mobile (GSM). L’extension de ces réseaux suscite une inquiétude de plus de plus perceptible parmi la population qui s’interroge sur les risques liés aux antennes relais installées. Les réseaux radio privés sont également concernés, c’est pourquoi SYSOCO s’équipe aujourd’hui d’un système de mesures de champs électromagnétiques.

 

Associé au logiciel RFEX, le système portatif TS-EMF de mesures CEM-E autorise un relevé précis et une analyse statistique des champs électromagnétiques, en particulier dans les zones fortement urbanisées. Ce logiciel permet également de surveiller les secteurs critiques sur le long terme.

Avec une gamme de fréquence comprise entre 80 MHz et 3 GHz, le système couvre les besoins de la plupart des services de radiocommunication habituels, notamment GSM, UMTS, DECT, 2RP, 3RP, TETRA, DMR, Bluetooth et Wifi. Il permet également d’effectuer des mesures sur les signaux de radiodiffusion et de télévision (AM/FM/DAB/DVB).

 

Les résultats de mesure sont présentés sous forme numérique et sous forme graphique, ce qui permet une visualisation et une analyse immédiates des niveaux d’intensité de champ. La comparaison avec les valeurs limites édictées par les directives ICNIRP (Commission Internationale pour la Protection contre les Rayonnements Non Ionisants) permet de repérer immédiatement les éventuels dépassements. L’utilisateur peut ainsi obtenir des données précises et un diagnostic instantané des niveaux de champ à l’intérieur d’une zone considérée. SYSOCO pourra ainsi permettre à ses clients, tels que les municipalités ou les collectivités publiques, de présenter des chiffres concrets afin d’éclairer et de clarifier le débat que suscite actuellement l’exposition aux champs électromagnétiques.

 

Objet des mesures

Réalisation de mesure selon le protocole de mesure ANFR/DR15 en vigueur de l’Agence Nationale des Fréquences.

  • Évaluation de l’environnement électromagnétique avec la sonde isotropique large bande, en plusieurs points de mesure, afin de déterminer les zones les plus sensibles.
  • Évaluation de la contribution de chaque bande de fréquence par rapport au champ total mesuré aux points sensibles identifiés précédemment avec un analyseur de spectre et les antennes adaptées.
  • Vérification du respect des limites autorisées par le décret N°2002-775 concernant l’exposition du public aux champs électromagnétiques.

 

Documents de référence

 

La mesure est réalisée selon les documents de référence suivants :

  • Recommandation 1999/519/CE du 12 Juillet 1999 du Conseil des Communautés Européennes relative à la limitation de l’exposition du public aux champs électromagnétiques (de 0 Hz à 300 GHz).
  • Décret n°2002-775 du 3 mai 2002 pris en application de l’article L.32 du code des postes et télécommunications et relatif aux valeurs limites d’exposition du public aux champs électromagnétiques émis par les équipements utilisés dans les réseaux de télécommunication ou par les installations radioélectriques.
  • Agence Nationale des Fréquences : Protocole de mesure in situ version V2.1 du 03 mai 2004 visant à vérifier pour les stations émettrices fixes, le respect des limitations, en terme de niveaux de référence, de l’exposition du public aux champs électromagnétiques prévues par le décret n°2002-775 du 3 mai 2002.
Partagez ce contenu