Un nouveau Système de Gestion Opérationnelle équipe le SDIS76

Retour aux actualités

Le 29/05/2017, à 09:00 - Contrat, Projet

Au terme de 8 mois de projet, les appels d’urgence 18 et 112 du SDIS76 ont basculé sur le Système de Gestion Opérationnelle (SGO) du Groupement Somei/Hexagon/Sysoco. La solution assure et optimise la gestion des 73 000 interventions annuelles de ce département comprenant 59 établissements classés SEVESO.

Avec ses partenaires, Sysoco vient de déployer le nouveau SGO du SDIS de la Seine-Maritime

Dans le cadre de son projet SoFAST, le Service Départemental d’Incendie et de Secours 76 a souhaité se doter d’un SGO (Système de Gestion Opérationnelle) abouti, fiable, ergonomique et évolutif. C’est pour cela qu’il a choisi la solution du groupement Somei/Hexagon/Sysoco. Le département de la Seine-Maritime compte près de 1,3 Millions habitants. Il se classe 14ème parmi les départements français en nombre d’habitants. Son territoire compte 745 communes, Rouen est la préfecture du département, Dieppe et Le Havre accueillant les deux sous-préfectures.

 

Une mise en service le jour J après 8 mois de déploiement

Le Mardi 9 mai à 11h15, le SDIS 76 a basculé les appels 18 et 112 sur son nouveau système de traitement de l’alerte. Une performance remarquable réalisée en moins de 8 mois. Madame Fabienne BUCCIO, Préfète de la Région Normandie et du Département de la Seine-Maritime était présente pour découvrir les nouveaux services offerts par le SGO.

 

La Gestion des Risques en Seine-Maritime

Ce département est 1er département de France en matière de risques industriels avec 59 établissements classés SEVESO. Deux grands ports maritimes, Le Havre et Rouen, et trois ports de commerce (Le Tréport, Dieppe et Fécamp) font de ce département un des plus importants en matière de ports maritimes. Au plan industriel le département de la Seine-Maritime se situe au premier rang français pour le raffinage de pétrole et l’industrie de lubrifiants. Au plan nucléaire, deux centrales de production d’électricité (Paluel et Penly) sont situées sur son territoire.

 

Les effectifs du SDIS 76 et le périmètre du projet SGO

Le SDIS 76 compte plus de 3 800 agents, parmi eux, plus 2 700 sont des volontaires. Environ 920 sont des sapeurs-pompiers professionnels et 261 font partie des personnels administratifs, techniques et spécialisés.

Le périmètre géographique du projet SGO portait sur l’ensemble des sites départementaux du SDIS de la Seine-Maritime ainsi que sur les sites des partenaires. Le Site Etat Major (CTA – CODIS) et 79 Centres de Secours figurent dans ce projet.

 

Le contrat SGO remporté par Le Groupement Somei/Hexagon/Sysoco

Après un dialogue compétitif de près de six mois, le Groupement Somei/Hexagon/Sysoco a été sélectionné pour la réalisation de ce Système de Gestion Opérationnelle. Le projet a commencé en septembre 2016. La solution optimise et perfectionne la diffusion de l’information et des ordres de mission entre le centre opérationnel (CTA/CODIS) situé à Yvetot et les 79 Centres de Secours, les Postes de Commandements Mobiles, les Engins et Personnels en interventions et les services partenaires.

 

Le choix I/CAD®/AUTO CS : une solution tournée vers les utilisateurs

La solution comporte des logiciels dédiés à l’activité des organismes de la Sécurité, de haute performance et ergonomiques. Elle est basée sur une approche modulaire et permet d’une part de gérer l’activité opérationnelle mais également de remplir toutes les missions en périphérie de l’opération :

  • Intégration des données de prévision et de prévention au sein de la base de données documentaire et des consignes,
  • Intégration des données cartographiques opérationnelles pour faciliter l’engagement, la gestion et l’analyse des personnels intervenants et ceux des salles de commandement,
  • Intégration de la doctrine opérationnelle du service départemental d’incendie et de secours
  • Gestion des dispositifs préventifs de sécurité
  • Gestion individuelle des personnels Sapeurs-Pompiers professionnels et volontaires avec leurs compétences et leurs disponibilités
  • Supervision de l’activité et de la couverture opérationnelle
  • Communication avec les services partenaires du SDIS tels que le CRRA15 ou les forces de l’ordre
  • Gestion et communication avec la chaîne de commandement départementale et locale
  • Retour d’expérience et diffusion de l’information

 

Une solution éprouvée pour un projet complexe

Cette solution, déjà installée dans plusieurs départements, est basée sur une architecture performante et sécurisée. Elle intègre les infrastructures réseau, informatiques et téléphonie, l’enregistrement audio, les murs d’image, le mobilier de bureau.

 

GVR & SYSERA : le savoir-faire de Sysoco

Sysoco fournit le gestionnaire de voies radio GEMYC associé aux 15 postes opérateurs disposant de voies numériques et analogiques. Ce GVR redondé est raccordé au Réseau Antarès. La modernisation de l‘AVL en MDG est également incluse.

Parallèlement Sysoco a procédé au renouvellement des modules d’alerte des 79 centres de secours et des 18 points hauts avec la mise en place de coffrets SYSERA. Ces 97 coffrets hébergent le logiciel dédié aux stationnaires. En points hauts, ils assurent extension et redondance de couverture. Chacun des coffrets disposent de batteries pour garantir 72 heures d’autonomie.

Dernier maillon dans la chaîne du traitement de l’alerte, le SYSERA a été conçu et développé par les équipes R&D de Sysoco.

Il permet grâce à ses différents éléments de transmission d’être en liaison permanente avec le CTA / CODIS. Le SYSERA se présente sous un coffret au format 19’’ et de 4U de haut.

La face avant permet de visualiser l’activité des alertes, dans un mode de travail local, mais également de sélectionner et de déclencher des groupes de garde ou la sirène, dans un mode de travail distant.

La face arrière fournit toutes les connectiques aux différents éléments intégrés : alimentation, HF, réseau, périphériques d’exploitation.

 

 

 

Un projet en 4 phases :

  • La première phase était basée sur l’échange et la compréhension mutuelle des problèmes inhérents à la mise en place de ce type de projet. L’équipe projet, constituée du personnel du SDIS et du Groupement, a réalisé un cadrage technique et fonctionnel pour aboutir rapidement à la mise en place d’un prototype.
  • La deuxième phase était la mise en place au sein des sites du SDIS du système maquetté. Cette étape a permis également de débuter le transfert de compétence entre les équipes techniques et opérationnelles des deux structures.
  • La troisième phase était celle du démarrage opérationnel qui a débuté par la formation de tous les personnels en fonction de leur rôle dans le projet. Cette phase s’est poursuivie par le démarrage opérationnel. Cette période a été la plus courte en temps mais d’une grande importance. Elle a donc été étudiée, préparée et encadrée par nos experts avec la plus grande attention afin de garantir l’adhésion des personnels et la réussite du démarrage
  • La quatrième phase est l’exploitation du système. Cette phase de très longue durée a pour mission d’assurer l’exploitation et l’évolution du système dans le temps. Avec l’accompagnement du Groupement, les équipes du SDIS assureront le Maintien en Condition Opérationnelle du système.

Laurent FRELAT – Responsable de l’Axe Sécurité Intérieure chez Sysoco mentionne:

Le défi que constituait le déploiement de l’ensemble du système en 8 mois a été relevé par toutes les équipes, SDIS et entreprises. C’est grâce à l’implication de chacun et à la coopération étroite entre les personnes que tout a pu être réalisé dans les temps. Ensuite, la préparation minutieuse et l’organisation très professionnelle de l’événement ont conclu avec succès la bascule du 9 mai 2017.

Crédit Photos: Sdis76 – Service Communication – MB

Partagez ce contenu