Industrie

La radio est au cœur de certains process industriels

Les sites industriels de grande taille s’équipent en règle générale d’un réseau radio (relais émetteur-récepteur, portatifs et mobiles radio) pour plusieurs raisons :

  • Le personnel mobile doit pouvoir être joint rapidement sur l’intégralité du site; le plus souvent de manière collective.
  • Le réseau doit être disponible à tout moment et gérer l’émission d’appels prioritaires comme les appels de détresse.

 

La radio, un système de communication mobile adapté aux sites industriels

Une infrastructure de radiocommunication comprenant un ou plusieurs relais peut assurer une couverture  radioélectrique performante. Ceci, contrairement à d’autres technologies micro-cellulaires qui exigent la pose d’une multitude de bornes pour assurer une couverture étendue.

De même, le choix du GSM comme unique moyen de communication au sein de l’établissement n’est pas judicieux car rien ne garantit que le réseau soit disponible en permanence (situation de saturation du réseau), les services de radiomessagerie ne sont pas totalement fiables (transmissions aléatoires), le déclenchement des échanges vocaux n’est pas immédiat (composition d’un numéro obligatoire, attente de la prise en compte de l’appel…), les appels de groupe ne sont pas pris en compte.

Les téléphones mobiles fragiles, de taille réduite et d’un maniement peu aisé ne répondent pas à la demande du personnel technique de disposer d’outils de communication simples à manipuler, solides et autorisant des échanges rapides.

Les sites industriels décident aujourd’hui de faire migrer leur réseau radio analogique vers les technologies numériques de type Tetra ou DMR.

 

Les réseaux Tetra

Les infrastructures Tetra proposent aux utilisateurs des services plus étendus que ceux offerts par les réseaux analogiques.

Les principaux services sont les suivants :

  • Une mutualisation du réseau: plusieurs groupes de personnes peuvent cohabiter sur la même infrastructure tout en conservant leur indépendance dans l’utilisation des équipements, leur autonomie de gestion et de contrôle des abonnés et du réseau.
  • Une utilisation optimisée des canaux radios. 4 communications sont possibles sur un seul canal, au contraire du système analogique qui n’autorise qu’une seule communication par canal.
  • Des passerelles vers la téléphonie fixe ou mobile en mode duplex.
  • La radiomessagerie (envoi et réception de SMS).
  • Des services de transmission de données permettant la télécommande, la télémesure, le contrôle à distance d’installations techniques.
  • Des services de radio localisation indoor et outdoor, Protection du Travailleur Isolé et rondier (solutions analogiques EasyPROTECT et numériques DIGIProtect ).
  • La confidentialité des communications assurée par cryptage

Les infrastructures Tetra utilisent une technologie maillée IP pour connecter au réseau radio en place les équipements de gestion et de supervision. Les salles de régulation ou de contrôle sont équipées de stations de travail de type radio Dispatcher.

 

Les réseaux radios DMR (Digital Mobile Radio)

Les réseaux DMR répondent à la norme ETSI (European Telecommunications Standards Institute), norme qui ouvre à la concurrence l’offre produits des constructeurs de produits radio et fournisseurs de services annexes.

Les réseaux numériques DMR déployés par SYSOCO (réseau DMR MOTOTRBO MOTOROLA) offrent les mêmes  fonctionnalités que les réseaux analogiques traditionnels (appels de groupe, appels d’urgence, appels sélectifs) et permettent l’accès à des fonctionnalités novatrices liées à la technologie numérique.

Une des caractéristiques majeures offertes par les systèmes DMR est la possibilité d’utiliser conjointement au sein d’un seul et même réseau des terminaux analogiques et des terminaux numériques. Dans le système MOTOTRBO, le relais  dispose de la capacité à gérer simultanément deux communications (voix ou data)  en mode TDMA (Time Division Multiple Access) numérique et en mode analogique.

Des terminaux peuvent également être dotés de canaux DMR et Analogique et pourront être programmés afin de scanner ces deux types de canaux.

Cette technologie permet ainsi, un passage progressif de l’ancien parc radio analogique à un nouveau réseau entièrement numérique.

C’est un bénéfice non négligeable pour les réseaux composés de plusieurs dizaines de terminaux et pour lesquels un changement radical de technologie représenterait un coût trop élevé.

D’un point de vue fonctionnel, les portatifs et mobiles disposent d’une meilleure qualité audio du fait de l’élimination de bruits de fond et de parasites.

La technologie DMR préserve le réseau des écoutes indiscrètes grâce à un cryptage natif des communications.

Les systèmes DMR, complétés par des dispatchers de type TRBONet, utilisent les technologies des réseaux IP pour faire converger la partie réseau analogique vers des services de transmissions de données (radio localisation des terminaux,  radiomessagerie, envois de statuts, gestion à distance d’automates ou d’installations techniques…).

Les systèmes DMR proposent différents services liés au domaine de la sécurité des personnes et des bâtiments :

  • la fonction Protection du Travailleur Isolé grâce à une platine PTI-DATI intégrée au poste
  • La fonction Rondier avec reconnaissance par balise ou tag RFID
  • La gestion d’alarmes techniques

 

Les certifications ATEX

Les catalogues des grands industriels incluent des terminaux portatifs de type ATEX et ceci, à la fois pour la technologie TETRA que pour la technologie DMR.

 

Notre « coup de projecteur » sur quelques SMART Connect solutions

  • Cliquez pour découvrir DIGIPROTECT, la solution permettant la gestion de terminaux radio PTI , avec des services de localisation INDOOR et de suivi de RONDES.
  • Cliquez pour découvrir EasyProtect, la solution permettant la gestion de terminaux radio PTI avec retransmission d’alarme.
  • Cliquez pour découvrir MULTICALL , la plateforme de disptaching multi-médias de Sysoco.
Partagez ce contenu