Ports

La radiocommunication dans les zones portuaires

Les infrastructures de radiocommunication privées font partie des moyens de communication traditionnels des zones portuaires. De nombreux professionnels sont amenés à utiliser des terminaux radio pour pouvoir exercer leur activité de manière optimum et en toute sécurité.

Parmi ces professionnels du secteur portuaire figurent :

  • les officiers de port qui coordonnent les différentes activités et gèrent les mouvements des navires,
  • les manutentionnaires / dockers qui chargent et déchargent le fret,
  • les lamaneurs qui arriment les bateaux aux quais,
  • les remorqueurs qui tractent les navires,
  • les pilotes qui assistent le Capitaine du navire lors des manœuvres d’entrée et sortie de port,
  • les avitailleurs qui assurent l’approvisionnement du navire en carburant, provisions pour l’équipage, matériels divers,
  • les professionnels de maintenance et de réparation navale,
  • les conducteurs d’engins (grues, portiques à conteneurs),
  • les agents de sécurité qui surveillent les installations et les marchandises entreposées,
  • les Pompiers…

En fonction des besoins, les terminaux radio sont utilisés par les différents corps de métiers sur de longues distances (rondes de surveillance, manœuvre d’entrée au port) ou de courtes distances (manœuvres de grutage, d’arrimage, réparation).

 

Les réseaux radio analogiques

Jusqu’à ces dernières années, les technologies radio présentes sur les zones portuaires étaient analogiques. Les services rendus par les réseaux radio analogiques sont essentiellement des services de transmission vocale. Le réseau radio n’autorise généralement qu’une communication par canal.
Il existe également des possibilités d’envoi de messages de détresse lorsque les portatifs radios sont équipés de la fonction Protection du Travailleur Isolé (PTI-DATI).
De nombreuses entreprises d’entreposage font appels à des services extérieurs de gardiennage. Ces sociétés de sécurité utilisent les systèmes radio Rondier pour garantir la sécurité des marchandises entreposées. SYSOCO propose une gamme complète de solutions de gestion de rondes allant du système gérant un portatif PTI unique au réseau rondier comportant plusieurs dizaines de terminaux et intégrant la localisation par tags et balises .

Dans le cadre des réseaux radio, SYSOCO réalise le développement, l’intégration et le déploiement des équipements proposés par divers constructeurs.

L’apport des réseaux de radiocommunication numérique au secteur portuaire est notable en termes de services proposés aux utilisateurs.

Les réseaux radio numériques déployés par SYSOCO fonctionnent selon les normes TETRA ,DMR et NEXEDGE.

 

Les réseaux numériques TETRA

La technologie TETRA est celle offrant le plus large éventail de services.

Parmi ces services, on peut noter :

  • La mutualisation des ressources. Autrement dit, sur une seule et même infrastructure, peuvent cohabiter de manière indépendante plusieurs groupes d’utilisateurs. Le réseau peut être configuré pour que les utilisateurs de groupes différents puissent communiquer entre eux aisément.
  • Un réseau TETRA permet 4 communications (voix ou data) par canal. C’est le principe de l’allocation dynamique des canaux qui assure une grande disponibilité du réseau aux utilisateurs.
  • Des passerelles permettent l’accès aux réseaux de téléphonie filaire et mobile en full duplex.
  • Les réseaux TETRA proposent les services d’appels de groupe, d’appels individuels.
  • Les possibilités de cryptages offertes par les réseaux numériques permettent une totale confidentialité des communications.
  • Les réseaux numériques offrent des services de transmissions de données : télécommandes, télégestion, télémesure, radiomessagerie (SMS), sonorisation de lieux confinés (couloirs, tunnels, parkings) …
  • SYSOCO propose, par ailleurs, la solution de localisation indoor DIGIPROTECT TETRA. Ce système assure la gestion informatisée en temps réel d’une flotte de portatifs radios numériques (localisation des terminaux, pannes, alarmes etc.) et le rendu des événements grâce à un archivage des données.

 

Les réseaux numériques DMR

SYSOCO déploie des réseaux numériques DMR MOTOTRBO MOTOROLA. Ces réseaux offrent les mêmes  fonctionnalités que les réseaux analogiques classiques (appels de groupe, appels d’urgence, appels sélectifs).
La technologie numérique DMR (Digital Mobile Radio) permet la création de réseaux radio hybrides.
Le relais numérique est, ainsi, conçu pour pouvoir gérer les communications provenant des terminaux analogiques et numériques en fonctionnement sur le réseau.

Dans le système MOTOTRBO proposé par SYSOCO, le relais dispose de la capacité à gérer simultanément deux communications (voix ou data) en mode TDMA numérique et en mode analogique.

Cette technologie a l’avantage  de permettre aux propriétaires de réseaux de taille importante, un passage progressif de l’ancien parc radio analogique à un nouveau réseau entièrement numérique.

Les portatifs et mobiles DMR disposent d’une qualité audio supérieure à celle des terminaux analogiques.
La technologie DMR préserve les utilisateurs des écoutes indiscrètes grâce à un cryptage des échanges.

L’application TRBONet proposée par SYSOCO utilise les technologies IP pour faire converger la partie réseau analogique vers des services de transmission de données (radiomessagerie, radio localisation des terminaux envois de statuts, gestion à distance d’automates ou d’installations techniques…).

Le système DMR offre différents services liés au domaine de la sécurité des personnes et des bâtiments :

  • la fonction Protection du Travailleur Isolé grâce à une platine PTI-DATI intégré au poste.
  • La gestion de rondes avec localisation des terminaux par balise ou tag RFID
  • La gestion d’alarmes techniques.

 

La transmission de données wireless dans les ports maritimes

Les zones portuaires utilisent les systèmes wireless lorsque l’installation de réseaux filaires est impossible ou trop coûteuse.

  • Ces systèmes de transport de données courte ou longue distance par radio permettent de :
  • Rapatrier des données de systèmes déportés : caméras de vidéosurveillance, radars, unités de pesage,
  • Télécommander des automates distants : systèmes d’ouvertures de vannes, de ponts basculants ou de portes,
  • Echanger des données avec des serveurs centraux : postes informatiques mobiles installés dans les grues, portiques de levage, engins de manutention,
  • Sonoriser certains lieux (couloirs, quais, ponts…),
  • Accéder au réseau internet sur l’ensemble de la zone portuaire,
  • Interconnecter des réseaux informatiques et téléphoniques situés dans des bâtiments distants.

 

Afin de satisfaire les besoins des différents acteurs des zones portuaires, SYSOCO propose un ensemble de solutions de types :

  • Faisceaux Hertziens (ALCATEL …) pour la transmission haut débit de données sécurisées,
  • Radio LAN  pour l’interconnexion courte ou longue distance à haut débit.
Partagez ce contenu