Un brin de Zephyr dans l’air: une aventure extraordinaire !

Retour aux actualités

Le 22/02/2018, à 17:30 - Partenariats, Projet

Sysoco est partenaire et fournisseur officiel en matériels de radiocommunication pour les besoins du projet Zephyr, le voyage le plus long en nacelle sans interruption.

Embarquement immédiat pour une aventure extraordinaire à des milliers de mètres dans le ciel ! Le projet Zephyr est une véritable épopée humaine prévue pour 2018 avec comme point d’orgue un vol touristique régulier dans la stratosphère, à 25 km pendant 6 heures ! Un rêve un peu fou… Pas tant que ça !

 

Qu’est-ce que le projet Zephyr Endless Flight?

 

 

Au-delà du nom emprunté au dieu grec du vent de l’ouest ou du nord-ouest, Zéphyr est d’abord une incroyable aventure humaine rendu possible par une équipe passionnée par les aérostats français et les grands explorateurs. « Zéphyr est aussi un nouveau type de ballon, premier aéronef habité capable de voler sans interruption ».

 

Il était une fois…

 

 

 

 

 

A bord d’une nacelle de 8m² équipée des toutes dernières innovations technologiques et voyageant à une altitude moyenne de 8 000 mètres, Vincent et Amaury, les deux pilotes, s’apprêtent à réaliser un tour du monde en 30 jours, survolant l’Europe, l’Arctique et l’Amérique du Nord !

Constitué d’un ballon hélium de nouvelle génération et d’une nacelle en fibre de carbone, l’aéronef vole grâce à un système unique autorégulé de gestion de l’altitude. 2 vols sont programmés: le vol d’essai pour avril 2018 et le vol record de 30 jours pour juillet 2018!

 

 

 

 

Une étroite collaboration sans précédent entre Zephyr Endless Flight et Sysoco

 

 

Doté de panneaux solaires qui permettront l’alimentation de l’espace vital de la nacelle, les moyens de communication ne sont pas en reste.

En effet, au regard des conditions environnementales hors normes, Zephyr a choisi Sysoco comme partenaire de solutions en radiocommunications.

Sysoco, leader dans le domaine des radiocommunications est donc fournisseur officiel de la solution avionique communicante pour l’équipe Zephyr en vol. Afin de garantir la sécurité des pilotes de la nacelle et la qualité des communications passées avec le sol, différents matériels de communication s’adaptent aux besoins de l’aventure Zephyr.

Ci-contre, la photo du ballon et son espace vital pour le vol record de juillet 2018.

 

 

 

Le matériel radio fourni par Sysoco pendant les différents vols

 

  • Pour le vol d’essai d’avril 2018 et le vol record de juillet 2018, Sysoco mettra respectivement à disposition de l’équipage du Zephyr Exalto un portatif radio et un mobile radio aviation VHF agréés E/R  par l’aviation civile

 

  • Pour toute la durée du défi, Sysoco proposera un téléphone satellite dernière génération qui permettra aux pilotes de rester en contact avec le sol même dans les zones blanches

 

  • Pour les opérations de maintenance lors de sorties extravéhiculaires, Sysoco mettra en œuvre une solution de radiocommunication dans la nacelle afin que les pilotes puissent toujours rester en contact l’un avec l’autre

 

La nacelle et le matériel radio pour le vol d’essai prévu en mars 2018.

 

Pour que ce défi écologique et solidaire soit une réussite en termes de sécurisation des communications, Sysoco met donc toute son expertise radio au service du projet Zephyr.

 

Témoignage de Vincent, Pilote de la nacelle Zephyr Exalto :

En tant que pilote et auparavant contrôleur aérien, je sais que la qualité des communications air/sol et air/air est un enjeu décisif pour la sécurité des vols: la bonne réception des consignes données par le contrôle et le bon échange d’information sont évidemment essentiels. Le confort d’une émission/réception claire diminue également le stress et demande donc moins de ressources aux équipages: nous sommes heureux de pouvoir compter sur l’expertise de Sysoco pour nos communications.

 

 

Témoignage d’Amaury, Pilote de la nacelle Zephyr Exalto :

Un ballon doit piloter avec précision son altitude pour se diriger. En montgolfière, en 1h de vol, les conditions météo varient peu, alors que pour Zephyr la réussite des routines permanentes pour diriger le ballon pendant un mois est complètement dépendante de la qualité des communications sol/air pour recevoir les données météo et les conseils de l’équipe de routage en temps réel, aussi bien que pour le routage, de recevoir le ressenti et les observations des pilotes qui peuvent être à l’autre bout de la terre. En cas de météo défavorable, la sécurité des pilotes est rapidement mise en jeu, et les bonnes prises de décisions sont directement liées à la rapidité, à l’efficacité et à la fiabilité des moyens de communication.

 

Témoignage de Thomas, Directeur Technique, équipe au sol :

Lors de sa tentative de record, le ballon Zephyr va très souvent évoluer dans des zones où ni le GSM, ni la VHF ne permettront d’entrer en contact avec le sol. Dans ce cas, le téléphone satellite reste la seule solution, grâce à sa couverture globale. Malgré des débits très limités par rapport à d’autres technologies de communication, l’envoi de données reste possible. Cela permettra notamment à l’équipe au sol de monitorer régulièrement l’état technique du ballon, où qu’il soit sur Terre, et sans intervention des pilotes.

 

 

En route pour le tourisme spatial

 

Le but du projet Zephyr est également de proposer un démonstrateur pour démocratiser le tourisme et la recherche dans les hauteurs de la stratosphère… Un rêve ambitieux qui pourrait se concrétiser d’ici 2021 et qui résume naturellement la célèbre phrase d’Antoine de Saint-Exupéry: Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve, une réalité !

Pour aller plus loin

 

 

 

Partagez ce contenu